Que signifie « coordonner »?

La coordination des données hydrauliques, hydrologiques et de contrôles verticaux par le Comité de coordination signifiait autrefois qu’un consensus avait été atteint quant à l’unique valeur à utiliser pour chaque quantité. Désormais, en raison de la prolifération des différentes méthodes de calcul des données hydrauliques, hydrologiques et de contrôles verticaux, le processus de coordination du Comité de coordination vise :

1) l’identification des ensembles de données disponibles;

2) l’évaluation des outils servant à créer ces ensembles de données;

3) l’examen des méthodes permettant de regrouper, de combiner et de déterminer la compatibilité de ces ensembles de données;

4) la consignation et la communication des étapes 1 à 3.

De façon plus large, la coordination fait aussi référence au partage de renseignements sur les mesures prises par chaque organisme relativement à la collecte et au calcul des données de base. De multiples organismes fédéraux au Canada et aux États-Unis se partagent la gestion des quantités d’eau dans les Grands Lacs. Les renseignements abordés dans le cadre des rencontres semi-annuelles du Comité de coordination sont inestimables et permettent à tous les organismes de réaliser des gains d’efficacité.